Comment lire une tablature d’accordéon diatonique

Tablature accordéon diatonique.Il y a principalement deux systèmes de tablatures d’accordéon diatonique, le système « CADB » et le système par rangée dit système « Corgeron ». Ces deux types de tablatures sont très proches, ils se différencient en mettant plutôt l’axe sur le fait de « Pousser » ou « Tirer » pour le système CADB, et sur la rangée sur laquelle jouer pour le système par rangée dit « Corgeron ».

Ils ne se lisent donc pas tout à fait de la même façon. Voici comment lire les tablatures d’accordéon diatonique des deux systèmes.

La tablature accordéon diatonique CADB

Le système de tablature « CADB » tire son nom du « Collectif des Accordéonistes Diatonique de Bretagne ». Ce système de tablature d’accordéon diatonique est aussi appelé système « Pousser/Tirer », car il met justement en avant deux ligne, une pour les notes à jouer en tirant, et une pour les notes à jouer en poussant.

Tablature accordeon diatonique cadb.

Exemple de tablature d’accordéon diatonique système « CADB ».

L’exemple ci-dessus de tablature « CADB » présente une portée de solfège, avec la notation « traditionnelle » de la mélodie jouée avec la main droite. La tablature, comme la partition traditionnelle, se lit chronologiquement de gauche à droite. Sur la tablature, vous avez deux lignes, une ligne en haut avec la lettre « P » (comme « Pousser »), et une ligne en bas avec la lettre « T » (comme « Tirer »). Le chiffre correspond à la touche du clavier sur la rangée extérieure (par exemple 5 = 5ème touche en partant du haut sur la rangée extérieure), et sur la rangée intérieure lorsque que c’est un chiffre « prime » (par exemple 5′ = 5ème touche en partant du haut sur la rangée intérieure.).

Dans cet exemple, toutes les notes sont jouées sur la rangée extérieure, les 4 premières notes sont jouées en poussant (en fermant le soufflet donc), les deux suivantes en tirant (en ouvrant le soufflet).

Le boîtier de la main gauche de l'accordéon diatonique.La dernière ligne de cette tablature correspond à la main gauche.  Les lettres indiquées sont celles de la notation anglo-saxonne des notes. Cette notation utilise des lettres A, B, C, D, E, F, G au lieu des noms des notes que nous sommes habitués à utiliser La, Si, Do, Ré, Mi, Fa, Sol.  Les basses de l’accordéon diatonique vont par paires (Cf image à gauche), la lettre majuscule de la tablature indique qu’il faut utiliser la basse (la note la plus en bas de la paire de basses) la lettre minuscule indique l’accord correspondant (la note la plus en haut de la paire de basses).

Remarque : Il n’y a pas besoin de faire apparaître la notion de « Tirer » ou « Pousser » pour les basses sur les tablatures. Cette information est déjà présente à la fois sur la ligne de la mélodie main droite, et à la fois dans la notation anglo-saxonne. Par exemple le « A » (la note « La mineure ») ne peut se jouer qu’en tirant.

La tablature accordéon diatonique par rangée (Corgeron)

Le système de tablature par rangée est aussi appelé système « Corgeron », du nom du diatoniste Jean-Michel Corgeron qui l’a mis en place. Ce système de tablature d’accordéon diatonique mets en avant deux ligne, une pour la rangée de SOL (G) et une pour la rangée de DO (C), d’où son nom de tablature par rangée.

Tablature accordeon diatonique corgeron.

Exemple de tablature d’accordéon diatonique système « Corgeron ».

L’exemple ci-dessus de tablature « Corgeron » présente une portée de solfège, avec la notation « traditionnelle » de la mélodie jouée avec la main droite. La tablature, comme la partition traditionnelle, se lit chronologiquement de gauche à droite. Sur la tablature, vous avez deux lignes, une ligne en haut avec la lettre « C » (rangée intérieure), et une ligne en bas avec la lettre « G » (rangée extérieure). Le chiffre correspond au numéro de la touche en partant du haut de la rangée en question. Par exemple un 8 sur la ligne « G » correspond à la huitième touche en partant du haut sur la rangée extérieure.

Si vous avez bien suivi, il vous manque donc l’information « Tirer » ou « Pousser ». Sur ce type de tablatures pour accordéon diatonique, cette information est indiquée par les chiffres soulignés. Quand le chiffre est souligné, on « Tire » (ouverture du soufflet),  et quand un chiffre n’est pas souligné on « Pousse » (fermeture du soufflet).

Dans cet exemple, toutes les notes sont jouées sur la rangée extérieure, les 4 premières notes sont jouées en poussant (en fermant le soufflet donc), les deux suivantes en tirant (en ouvrant le soufflet).

Tablature accordéon diatonique main gauche.Comme avec le système CADB, la dernière ligne de cette tablature correspond à la main gauche.  Les lettres indiquées sont celles de la notation anglo-saxonne des notes. Cette notation utilise des lettres A, B, C, D, E, F, G au lieu des noms des notes que nous sommes habitués à utiliser La, Si, Do, Ré, Mi, Fa, Sol.  Les basses de l’accordéon diatonique vont par paires (Cf image à gauche), la lettre majuscule de la tablature indique qu’il faut utiliser la basse (la note la plus en bas de la paire de basses) la lettre minuscule indique l’accord correspondant (la note la plus en haut de la paire de basses).

Remarque : Il n’y a pas besoin ici non plus de faire apparaître la notion de « Tirer » ou « Pousser » pour les basses. Cette information est déjà présente à la fois sur la ligne de la mélodie main droite, et à la fois dans la notation anglo-saxonne. Par exemple le « E » (la note « Mi ») ne peut se jouer qu’en poussant.

Termes recherchés ayant amené ici :
  • yhs-fullyhosted_003
  • ,
  • tablatures accordéon diatonique
  • ,
  • partition accordeon diatonique
  • ,
  • accordéon diatonique partition
  • ,
  • lire tablature accordeon diatonique
  • ,
  • tablature accordeon
  • ,
  • lire une tablature accordéon diatonique
  • ,
  • tablature pour accordéon diatonique
  • ,
  • notes accordeon diatonique
  • ,
  • comment lire une tablature accordéon diatonique

Commentaires : 11

  1. Paul Lévesque 5 janvier 2013 de 18 h 42 min Reply

    Bonjour J’aime la façon dont les tabletures sont écrites ,facille à comprendre ,il me manque une seule chose ,une bonne accordéon.
    Merci.
    Paul

  2. amandine 18 février 2013 de 11 h 01 min Reply

    j’adore faire de l’accordeon et j’ai tout compris

  3. Monique 9 octobre 2013 de 11 h 25 min Reply

    je débute et recherche désespérément la méthode d’apprentissage et partitions accordéon diatonique volume 1 de jean-michel corgeron. Merci d’avance.

    • Florent (AccordeonDiatonique.fr) 6 janvier 2014 de 17 h 09 min Reply

      Méthode ré-éditée en 2006 mais je ne sais pas où la trouver non plus.
      Il existe d’autres méthodes sur Amazon, mais je ne les connais pas :
      CD à l’accordéon diatonique

  4. marie 16 décembre 2013 de 14 h 50 min Reply

    j’avais demande à recevoir les cours d’accordéon diatonique , j’ai reçu 4 puis plus rien
    pourquoi? n’y à t-il rien d’autre à recevoir??? merci de me renseigner
    à bientôt

  5. Camille 28 octobre 2015 de 11 h 40 min Reply

    Bien le bonjour, j’en suis a votre 3ème cours d’accordéon et je reviens ici pour voir comment bien lire une tablature. En effet, arriver au triolet je me pose la question suivante : quand sur la dernière ligne il n’y a aucune lettre d’indiquée alors nous ne jouons que la note mélodique ?

    ex : 878
    Dd ?

    Je ne sais pas si je suis très claire. Mais merci d’avance pour votre réponse.

    PS : Vos cours sont parfait pour débuter l’accordéon ! Merci !

    Camille 🙂

  6. Le Maux Nicole 6 février 2016 de 13 h 57 min Reply

    Mille merci pour vos explications , claires,précises, pédagogiques…encore merci .
    Mon problème ( je débute) ce sont les tablatures : vous mettez , par exemple, 6 pour le sol, et pour moi le sol est au 5 ème bouton,donc 5 pour une tablature ??? J’ai un diatonique 2 rgs Erica tout neuf de Hohner…Pour apprendre une tablature est plus commode et je voudrais transposer des portées normales.
    Merci .

    • Florent (AccordeonDiatonique.fr) 18 février 2016 de 22 h 47 min Reply

      Dans cet exemple il est question du sol sur la rangée extérieure, (6ème position), il y a aussi un sol en 5ème position mais sur la rangée intérieure.

      Normalement votre accordéon est « standard », les tablatures doivent bien correspondre.

  7. evelyne 26 décembre 2017 de 22 h 27 min Reply

    bonjour Florent

    en arrivant du travaille surprise, un accordéon (pour mes 60 ans)
    un HOHNER NOVA II 40
    J’adore l’accordéon mais je neconnais ni l’instrument, ni le solfège
    ça semble facile a voir vos vidéos
    avec celui qui m’a été offert j’ai beaucoup plus de boutons que sur la vidéo, ça peut marcher quand même?
    merci de votre réponse et je vais m’accorcher

  8. nico 26 avril 2018 de 20 h 38 min Reply

    Salut ! merci pour vos leçons très instructives. Il y a une chose que je n’ai pas compris quand on lis les tablatures c’est comment sais t’on au niveau de la main gauche (donc au niveau du rythme) avec les deux rangées de 4 touches ou appuyer? Merci d’avance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *